Pédagogie et Internet


En préambule, il s'agit là de réflexions PERSONNELLES qui n'engagent que ma personne et qui ne portent que sur la formation des élèves de BEP Maintenance des Véhicules Automobiles.
Elles s'adressent aux gens vivant aujourd'hui et avec leur temps (se priver de ce média est, plus qu'une erreur, une faute, et c'est oublier que nos élèves sont de la génération télé-console) et aux gens qui souhaitent utiliser cet outil formidable mis à notre disposition et qui nous permet, c'est important, de "jouer avec un coup d'avance" sur nos partenaires habituels (élèves, industrie, etc.).

Je ne fais pas partie , et n'ai jamais fait partie, de ceux qui se demandent à quoi peut servir Internet ou qui passent de longues heures à bricoler un ordinateur pour gagner de précieux bauds (vitesse de transmission des données) dont ils n'ont, somme toute, que faire.
L'informatique est un outil, et comme tout outil, comme tout progrès technique, il doit apporter du confort, c'est-à-dire proposer des solutions et non créer des problèmes.

Qu'est-ce qu'Internet ?
Internet et notre démarche pédagogique
Du concret
Internet et nos programmes
Equipe pédagogique

Séquences pédagogiques
Evaluation

Liens Pédagogie et Internet

retour en page pédagogie - retour en page d'accueil

                                                              (fichiers au format.wri)


Qu'est-ce qu'Internet

"un magasin de livre d'occasions après un tremblement de terre"...
Cette définition, excellente, peut être complétée en présentant le Web comme:
Une source inépuisable et mouvante, au jour le jour, de documentation,
Un lieu de rencontres et de discussions "en direct".

historique et quelques info sur Internet et l'informatique

Quelques remarques:
Il ne faut JAMAIS considérer ce que l'on lit (journal, livre), ce que l'on entend (radio) ou ce que l'on voit (télévision, web) comme VERITE ABSOLUE.
Il ne s'agit là que des idées, des opinions, des savoirs d'une personne, à un moment donné, aussi il convient de TOUJOURS les confronter à d'autres source (celà s'appelle recouper) ou, tout simplement, à sa propre intelligence (cela s'appelle le libre arbitre).
Les attaques portées aujourd'hui contre le web sont celles perpétrées jadis, par les mêmes obscurantistes élitistes d'ailleurs, contre l'écrit, l'imprimé (Gutenberg), l'émis (la radio, la télévision).

Il y a deux espèces de sots : ceux qui ne doutent de rien et ceux qui doutent de tout.
Le Prince de Ligne 1735-1814


Comment envisager Internet dans notre démarche pédagogique ?

2 voies seraient à suivre:

1- La mise à jour des connaissances du professeur confronté, dans notre domaine (la mécanique automobile) à l'accélération exponentielle de la technologie embarquée dans les véhicules (l'injection d'essence, généralisée en 1993, par exemple) et le raccourcissement spectaculaire des délais entre présentation de prototypes et l'application, donc la nécessité de maintenance dans les véhicules (par ex., le common rail/Unijet sur l'Alfa Romeo 156 JTD, l'injection directe d'essence sur la Mitsubishi Carisma GDi, etc.).
2- L'accès au réseau par les élèves qui préfereront souvent l'aspect ludique de la navigation à la lecture de livres, voire à l'écoute "attentive" du professeur (certains sites présentent les techniques de base, comme la ytransmission intégrale, par ex., de manière très lisible et pédagogiquement valable).

2 méthodes seraient à envisager, selon le degré d'autonomie des élèves concernés:

1- L'utilisation de sources déterminées (en ligne ou hors ligne).
2- La recherche de sources sur le Web (en plaçant les gardes-fous nécessaires pour éviter toute "dérive" incongrue).

voir la page Technologie
quelques pistes...

Du concret

Internet, quel intérêt ?

On trouve souvent sur le réseau Internet (le web) ce que l'on trouve dans les différents livres mis à disposition de nos élèves en cours ou au C.D.I.
Néanmoins, à la lumière de ma courte expérience, je peux faire deux remarques:
1- Les documents disponibles sur le web sont actualisés en temps réel, ce qui nous permet d'accompagner le progrès technique et non de le subir (nous souhaitons former des réparateurs d'automobiles actuelles, cf l'injection généralisée depuis 5 ans, les automatismes de plus en plus présents, le diagnostic ayant le pas sur la maintenance, etc.).
2- La recherche sur le web est beaucoup plus motivante pour les élèves, par son côté ludique incontestable (attrait de la nouveauté, travail sur ordinateur plus en phase avec leur culture audiovisuelle, etc.). Il est d'ailleurs étonnant de voir des élèves peu enclins à supporter une heure de cours en salle passer trois heures devant un écran (il s'agit d'un extrême fort peu recommandable) sans s'émouvoir outre mesure (n'oubliont pas qu'il s'agit là de la génération télé-console...).
Pour naviguer sur Internet, les connaissances requises en informatique sont proche de zéro.
Il est tout à fait possible de se lancer, ou de lancer nos élèves sur ce média qui est tout à fait intuitif, une fois acquises les connaissances concernant le maniement de la souris et la lecture de la barre d'icônes du navigateur (retour arrière, dossier de favoris ou bookmark, entrée d'adresses ou ùRL).
Nous arrivons enfin à l'époque ou l'informatique, via Internet, devient un outil grand public comme l'automobile (est-il vraiment besoin d'être un ingénieur pour conduire une automobile ?).

Internet, comment ?

Deux demandes semblent prédominer quant à l'utilisation d'Internet par les professeurs:
1- Comment trouver les sites ?
La première voie, la plus facile, consiste en la lecture, attentive et studieuse, pourquoi pas avec les élèves, des magazines consacrés au web (.Net, Netsurfing, Netscope et, plus particulièrement pour la recherche de sites français, Ariane).
La seconde nécessite une formation aux moteurs de recherche et à l'utilisation des mots clés dans une telle activité.
2- Comment utiliser Internet en classe ?
Les utopistes réclament un réseau de 30 machines connectées en ligne pour 30 élèves en salle (en attendant cela... ils attendent). Il s'agit là d'un dispositif peut-être techniquement réalisable mais, pratiquement, ingérable par un professeur non spécialiste.
Par expérience, en terme de machines en service en phase de formation, et je ne suis pas un professionnel de l'informatique mais un professeur utilisant l'informatique depuis bien plus de dix ans (eh oui, le nanoréseau....), j'ai établi mon maximum à 8 machines allumées simultanément.
Au-delà, il ne s'agit plus de formation mais de garderie sportive faite de déplacement incessants et de temps d'attente absolument rédhibitoires pour les élèves.

Deux chemins se sont donc dégagés:
1- L'utilisation d'un ordinateur en ressource sur lequel peuvent travailler deux élèves, à leur demande et pour répondre à un besoin spécifique (réponse à un questionnaire, recherche d'informations). Je suis professeur d'enseignement technique et la machine est en poste à l'atelier.
2- Le travail en petit groupe sur un sujet donné sur 6 à 8 ordinateurs en monoposte (limitation des risques encourus par le réseau), ce qui est la voie choisie par mes collègues de Productique (M Couturier), Lettres-Histoire (Mme Pelissier) et Vie Sociale et Professionnelle (Mme Guyot). cf. l'équipe pédagogique.
Il s'agit de travaux "off-line", c'est à dire de séquences portant sur des sites capturés et installés sur nos ordinateurs, avec création de dossiers de favoris (bookmarks) spécifiques.
Il est ainsi plus facile de maîtriser les errances possibles de nos chères têtes blondes vers les sites consacrés à la NBA et Michael Jordan, la FIFA et Ronaldo, ou les... 2B3 (pour prendre les plus sages).

Pourquoi ne pas envisager l'emploi de q.c.m. en liaison avec une recherche à effectuer sur le web (en tant que ressource, jamais en temps que finalité) ?
Pourquoi ne faire faire effectuer des recherches sur des points particuliers du programme (transmission 4x4, turbo, etc.) qui se prolongeraient par l'établissement de résumés exploités en cours par les élèves eux-même ?

cf les prolongements et recherches de fin de chapitre des livres de H. Memeteau (Technologie Fonctionnelle de l'automobile, tome 1 et 2) qui cadrent, c'est important, avec la formation nécessaire à tout professionnel de l'automobile d'aujourd'hui.

Des exemples concrets ?

Réglementation automobile:
La généralisation du contrôle technique nous oblige à prendre en compte, de manière plus importante que par le passé, les réglementations appliquées à la circulation des automobiles.
D'autre part, celles-ci constituent une argumentation importante quant à la vente de réparation automobile à la clientèle.
Importance du parc Diesel en France:
Depuis 1990, le parc s'est considérablement développé, passant de 10 % à plus de 33 %, justifiant ainsi l'importance prise par les interventions à réaliser en atelier sur ce type de véhicule.
Véhicule 4x4, GPL, automatique, etc.:
îl s'agit là de sujets pouvant faire l'objet de recherches et de production de dossiers, en relation avec l'actualité technique explosive que vit l'automobile, donc la réparation automobile de nos jours.

Le web interactif ?

Pourquoi ne pas proposer aux élèves l'animation d'un site, dans le domaine du service aux autres usagers du web :
réponse à des questions posées dans le domaine technique,
conseils quant à l'entretien préventif des véhicules,
voire diagnostic de pannes basiques,
et ce, dans les limites fixées par le réféntiel, et dans le respect de la netéthique.

Les questions sont posées en ligne, via un formulaire ou un courrier, le relevé du courrier et son exploitation hors connexion (off-line), la réponse se faisant par email (mise en forme par le professeur, dans un premier temps).
Voici un formulaire utilisable off-line (hors connexion avec le graticiel/freeware Foneflip, par exemple) et regroupant les principaux types de questions possibles.
En l'absence de commande "Action", les réponses sont retournées dans le répertoire temporaire au format "NSVFORMxx.TMP".

Avec quel matériel ?

Il est conditionné par la nature des sites explorés et utilisés.
Des sites conventionnels, sans applications multimédia très poussées (3D, séquences vidéos, son) peuvent se contenter d'ordinateurs de faible puissance (des 386 par exemple, ayant moi-même naviguer fort longtemps avec un 386 SX 25 avec beaucoup de bonheur, un DX 40 m'ayant apporté un peu plus de confort, un 486 DX 100 étant ma machine actuelle), en privilégiant la mémoire (8 Mo minimum) et la taille du disque dur (200 Mo suffisent) sur les performances du processeur..
Tout cela fonctionne, mais si, avec Windows 3.11 et les navigateurs Netscape ou èxplorer, secondés par des utilitaires comme Foneflip pour le fonctionnement off-line (voir page séquences).
Les captures de sites sont effectuées via Memoweb (Goto Informatique) sur des supports de type îomega Zip (lecteur de disquettes 100 Mo sur port parallèle).
Un abonnement Internet au Lycée permet la recherche des sites, leur évaluation et leur validation (la phase sans doute la plus longue et la plus difficile) et, éventuellement, leur capture (les principaux fournisseurs d'accès, leurs caractétistiques, leur coût, et le tableau comparatif).
Cette recherche peut faire l'objet d'une séquence, charge étant faite à l'enseignant de rapatrier les sites choisis et de les proposer aux élèves.
Voir les séquences pédagogiques

Internet et nos programmes ?

référentiels de BEP Maintenance de Véhicules Automobiles et Bac Pro Maintenance Automobile

BEP Auto, capacité C1.5 Acquérir, traiter, transmettre l'information
C1.5.1 Se procurer les informations nécessaires à la réalisation d'un diagnostic, d'une intervention, d'une vente, d'une facturation.
C1.5.2 Décoder et s'approprier les informations nécessaires à la réalisation d'un diagnostic, d'une intervention, d'une vente, d'une facturation, dans les domaines techniques, administratifs, de la sécurité.
C1.5.3 Utiliser, sur un système informatique, les logiciels de gestion, les banques de données, les systèmes expert rencontrées dans la profession.
C1.5.5 Dialoguer avec un client dans une autre langue de la communauté européenne que le français.
BEP Auto et Bac Pro, technologie:
Choisir les supports de formation les mieux adaptés, c'est-à-dire les systèmes ou composants réels les plus récents en situation sur le véhicule ou tout support didactique permettant, l'observation, l'étude et l'expérimentation.
Ces connaissances seront acquises par travail guidé ou autonome, par séquence d'analyse (a priori) ou de synthèse (a posteriori).

Equipe pédagogique

Avec l'aide de l'équipe de "pionniers" du LP Cugnot de Neuilly sur Marne, je pense pouvoir compléter, rapidement, cette "reflexion" en vous proposant des exemples de séquences pédagogiques en ce sens d'ici peu.
voir à ce sujet la page séquences 2000.

L'équipe du Lycée Professionnel Joseph Cugnot de Neuilly sur Marne (par ordre alphabétique des disciplines, e-mail en cours) avec le soutien actif du Proviseur, M Lecorre:
le school-leader (ego...): Philippe Boursin,
le chef des travaux: Serge Cargnelutti,
en Anglais-Lettres: Sam Arki, M Lalami
en Carrosserie Automobile: M Gavalda, M Laifaoui, M Rigole,
en Dessin Technique: M Rouvier,
en Lettres-Histoire: Jean-Luc Baillet, M Missolo, Albane Pélissier,
en Mathématiques: M Sangare,
en Mécanique Automobile: M Foulon, Francis Hervin, Joel Parfond, Gilles Simonet,
en Productique-Mécanique: M Couturier,
et en Vie Sociale et professionnelle: Laurence Guyot.
Les collègues de Condorcet, Montreuil sous Bois:
Mécanique Automobile: M Cot, M Gonzalez, Patrice Granger,
et la participation amicale de Lionel Couturier (prof de gym à Montreuil, site Lionsport).

Des remarques, des critiques (constructives), des questions ? vite, un Email

Liens Pédagogie et Internet

J'ai référencé quelques sites intéressant en section Automobile, plus

Le Lycée Professionnel Joseph Cugnot de Neuilly sur Marne
le serveur de Rennes (Trends) - consultation de la base d'evaluation de sites web - questionnaire
le projet Trends - Créteil (document .wri)

l'excellent site de l'Université de Nancy-Metz

Francopholistes - Enseignement et pédagogie (listes de diffusion)
Educational Resource Directory

EVARISTE - Quelques bonnes adresses pour découvrir le WEB
INDEXA - l'excellent Guide Internet

GIRI - Guide d'initiation à la recherche dans INTERNET
L'URFIST - Cours et fiches techniques Internet, Base de données
ADIT - Comment chercher une information sur le Web ?
l'Annuaire des Moteurs de Recherche

D'autre part, je vous conseille l'excellent ouvrage de Dominique Ruhlmann "Internet, mode d'emploi pour l'enseignant" édité par le CRDP de Bretagne
et l'incontournable (comme toute la collection d'ailleurs) Internet pour les Nuls de John Levine, Carol Baroudi et Margaret Young chez Sybex